Berezina

Berezina - Sylvain Tesson - Éditions Paulsen

Plus de vues

  • Berezina - Sylvain Tesson - Éditions Paulsen
Sylvain Tesson

L'hiver, L’aventure, l’histoire, la Russie, l’alcool...
Des fulgurances littéraires sur fond d’histoire et d’autodérision, Sylvain Tesson signe un grand texte.
Le lecteur, embarqué dans cette effraction du temps, enjambe les siècles, dans une épopée carnavalesque et réjouissante.

Parution : janvier 2015

Thème Aventure
Genre Récit
Format (Taille) 130 x 210 mm
Nombre de pages 208
Nombre d'llustrations 2
Collection Démarches
Format Démarches

ISBN 978235221-0894 | Editions Paulsen

Version papier
19,50 €
Version numérique
Informations

Version numérique
En choisissant la version numérique du livre, vous achetez le livre au format ePub. Vous pourrez ensuite le lire sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

7,99 €
Lire un extrait en version numérique
Télécharger

Résumé


En octobre 1812, littéralement piégé dans Moscou en flammes, Napoléon replie la Grande Armée vers la France. Commence la retraite de Russie, l’une des plus tragiques épopées de l’histoire humaine. La retraite est une course à la mort, une marche des fous, une échappée d’enfer.
Deux cents ans plus tard, je décide de répéter l’itinéraire de l’armée agonisante, de ces cavaliers désarçonnés, de ces fantassins squelettiques, de ces hommes à plumets qui avaient préjugé de l’invincibilité de l’Aigle. Le géographe Cédric Gras, le photographe Thomas Goisque et deux amis russes, Vassili et Vitaly, sont de la partie. Pour l’aventure, nous enfourchons des side-cars soviétiques de marque Oural. Au long de quatre mille kilomètres, en plein hiver, nous allons dérouler le fil de la mémoire entre Moscou et Paris où l’Empereur arrivera le 15 XII 1812, laissant derrière lui son armée en lambeaux.


Le jour, les mains luisantes de cambouis, nous lisons les Mémoires du général de Caulaincourt.
Le soir, nous nous assommons de vodka pour éloigner les fantômes.
Napoléon était-il un antéchrist qui précipita l’Europe dans l’abîme ou bien un visionnaire génial dont le seul tort fut de croire qu’il suffisait de vouloir pour triompher et que les contingences se pliaient toujours aux rêves ?
Mais très vite, nous devons abandonner ces questions métaphysiques car un cylindre vient de rendre l’âme, la nuit tombe sur la Biélorussie et trois foutus camions polonais sont déjà en travers de la route.

Extrait


 

Vidéos

Berezina, les retrouvailles.
 


Août 2015, Éditions Guérin Chamonix Mont-Blanc. Sylvain Tesson parle de son dernier livre Berezina avec André Manoukian.

La presse en parle

Acrobat

Le figaro

Sylvain Tesson, prix Erwan-Bergot pour Berezina.

Juillet 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

L'express

"Berezina" de Sylvain Tesson ou la quête éperdue du panache.

Mars 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

Aujourd'hui en france

«La retraite de Russie est un sommet de souffrance : la maladie, le froid, la bataille, la noyade, le feu...»

février 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

Causette

Rendez-vous dans sa garçonnière parisienne du quartier Saint-Michel…

Mai 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

Challenge

Le trajet Moscou-Paris, deux cents ans après la débâcle de Napoléon en Russie, par un écrivain aventurier et sa bande.

Juillet 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

l'humanité

On ne voyage plus. On se déplace, certes. Mais on voyage peu…

Janvier 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

les echos

Sylvain Tesson, ouraliste- radicaliste-napoléoniste.

Janvier 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

livres hebdo

Sylvain Tesson a refait, deux siècles après, la retraite de Russie, à moto.

Janvier 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

le parisien

Dans les pas de Napoélon…

Février 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

lire

«J'écris pour lutter contre le temps et l’oubli, pour m'assurer un petit supplément de vie»

Février 2015 Lire l'article PDF

Sylvain Tesson est un écrivain voyageur. Géographe de formation, il effectue en 1991 sa première expédition en Islande, suivie en 1993 d'un tour du monde à vélo avec Alexandre Poussin. Il traverse également les steppes d'Asie centrale à cheval avec l'exploratrice Priscilla Telmon. Il publie alors L’immensité du monde. En 2004, il reprend l'itinéraire des évadés du goulag et publie L’Axe du Loup, un périple qui l'emmène de la Sibérie jusqu'en Inde à pied.
Une vie à coucher dehors, Petit traité sur l’immensité du monde, Dans les forêts de Sibérie (Prix Médicis essai 2011) et un recueil de nouvelles S’abandonner à vivre, font de Sylvain Tesson un auteur reconnu par la critique et apprécié par le public.