En passant (vite fait) par la montagne

En passant (vite fait) par la montagne - Dominique Fabre - Éditions Guérin

Plus de vues

  • En passant (vite fait) par la montagne - Dominique Fabre - Éditions Guérin

Ils sont partis à neuf pour marcher ensemble dans la montagne. Cinq adolescents sous « protection judiciaire », deux éducateurs (les deux Max), une jeune psy (la seule fille) et l’auteur, observateur discret de cette équipée à but éducatif.

Parution :

Thème Marche
Genre Récit
Format (Taille) 13 x 21 cm
Nombre de pages 192
Nombre d'llustrations 0
Collection Démarches
Format Démarches

ISBN 978235221-1303 | Editions Paulsen

Version papier
19,50 €

Résumé


De Romme à Jérusalem (deux lieux-dits, traversant de Haute-Savoie en Savoie), les gamins ont traîné les pieds ("qu’est-ce qu’on fout là ?"), se sont frottés au froid, à la pluie, frittés sous la tente, moqués de la psy qui voulait parler de leurs rêves ("On n’est pas des pédés M’dame !"), ont mis la piquette aux deux Max quand ils ont joué au billard, se sont bastonnés pour négocier le prix du téléphérique… Et ont pleuré d’émotion quand ils ont vu la neige.


Bref, sous le mont Blanc, qu’ils ont à peine regardé, les gamins des quartiers ont donné tout d’eux-mêmes.
Et ce texte, drôle ou ému, de Dominique Fabre, jolis portraits de vies croisées, destins brisés, qui au détour d’une phrase, découvre quelques bouffées de souvenirs personnels.

Extrait

La presse en parle

Acrobat

Passion rando

La rééducation en marchant…

Juin 2016 Lire l'article PDF

Acrobat

Le matricule des anges

D'une marche en montagne avec cinq jeunes en délicatesse avec la justice, Dominique Fabre a ramené un livre d'une profonde justesse.

Decembre 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

Le figaro littéraire

Là-haut sur la montagne s'est écrit un bien joli livre.

Octobre 2015 Lire l'article PDF

Acrobat

Libération

Dominique Fabre, « cool, le vieux »...

Juillet 2015 Lire l'article PDF

Dominique Fabre est né à Paris en 1960. Il est écrivain et professeur d’anglais. Après une enfance difficile, il s’en sort en faisant des études. Khâgne et la philosophie à Nanterre. Il passe ensuite une année à la Nouvelle-Orléans, rentre en France et publie son premier roman : Un jour moi aussi, j’irai loin. C’est Maurice Nadeau qui remarque ce nouvel écrivain, inspiré par l’absence du père, la famille d’accueil et la banlieue. Il publie une vingtaine de romans et est aujourd’hui dans la première sélection du Prix Renaudot et du Prix de l’Académie française.