Couverture de Sherpasig d’Henri Sigayret

Sherpasig

Un jour, il a tout plaqué pour s’installer au pied de l’Everest avec celle qu’il aimait : une femme sherpa. 

En 1979, Henri Sigayret fait la une de Paris-Match, en doudoune rouge et la moustache gelée : il vient de réaliser, avec Yves Morin, la deuxième ascension française de l’Annapurna, 19 ans après Herzog et Lachenal. Le tapage médiatique écœure aussitôt ce libre penseur.
Dans une autobiographie sensible et palpitante, d’une sincérité sans concession, il revient sur  l’enfant qui faisait de la Résistance en mitraillant les autos de l’occupant au lance-pierres, l’adolescent qui se faufilait dans les falaises de la périphérie grenobloise jusqu’à la poursuite d’un chamois admiré et chéri, d’un songe himalayen ou d’une sage solitude. Personnage bouillonnant, dont l’autodérision est une arme, Sigayret fait preuve d’un humour qui n’empêche ni la profondeur de la réflexion, ni l’hypersensibilité aux bivouacs sous les étoiles et à l’injustice du monde. Au Népal, où il part vivre auprès des Sherpas du Khumbu, ce n’est plus pour gravir les sommets qu’il se battra pendant plus de 20 ans, mais pour aider un pays qui fait toujours partie des dix plus pauvres du monde. Une vie extraordinaire et un point de vue décapant sur la montagne, le Népal, le tourisme et les bouddhistes.

978235221-2188-F
  • Parution : septembre 2016
  • Genre : Autobiographie
  • Format : 12 x 17 cm
  • Thématique : Montagne
  • Nombre de pages : 464
  • ISBN : 978235221-2188

Version papier

15,00 €
  • La presse en parle
  • « Henri Sigayret a eu plusieurs vies dans une. »
    CENTRE PRESSE

    « Une fois refermé ce livre, ces vies continuent d’agiter la main comme pour vous rappeler de vous occuper de la vôtre. »
    Jocelyn Chavy, MONTAGNES

    « Henri Sigayret a suivi son inspiration. Elle vaut le coup d’être lue. »
    WIDER

Extrait du livre

Vous aimerez aussi