Couverture du récit Aventures autour du mont Blanc d’Alexandre Dumas

Aventures autour du mont Blanc

Le premier récit du jeune Alexandre Dumas.

À l’été 1832, le jeune Alexandre Dumas, 30 ans, part en voyage à travers les Alpes, en Suisse et en Savoie.
C’est un jeune auteur de théâtre à succès, qui a déjà écrit plusieurs pièces. Mais les Impressions de voyage en Suisse sont son premier récit. Si son goût passionné pour l’histoire s’y manifeste de manière évidente, Dumas vit ce voyage comme une aventure intense, rendant l’instant présent avec une plume alerte.
Il n’hésite pas à se mettre en scène, tour à tour brave devant les précipices ou sujet au vertige.
Il observe et dépeint avec ironie ses compagnons de voyage, les ateliers, ses guides.
Arrivé à Chamonix, il se précipite à la rencontre de Jacques Balmat, auteur, un demi-siècle plus tôt, de la première ascension du mont Blanc, et consigne son récit dans un texte qui reste la référence pour qui veut connaître les détails de cette ascension historique.

978235221-3529-F
  • Parution : Mars 2022
  • Genre : Récit
  • Format : 12 x 17 cm
  • Thématique : Montagne
  • Nombre de pages : 192
  • ISBN : 978235221-3529

Version papier

13,00 €

Version numérique

8,99 €
  • La presse en parle
  • « Dumas, à 30 ans, prend le temps de méditer sur l’histoire géologique du monde et de rencontrer Marie Paradis, la première ascensionniste du mont Blanc, de livrer des batailles de polochon avec certains touristes et d’éprouver le vertige, de visiter la morgue du Grand-Saint-Bernard et de tutoyer l’abîme. Un fougueux moment de randonnée romantique. »
    François Angelier, LE MONDE


    « On parcourt son récit comme un roman d’aventures. Quel bonheur de marcher sur les pas de Dumas ! »
    Alice Develey, LE FIGARO


    « On fait connaissance avec un Dumas à l’aube de sa gloire. »
    Lionel Didot, LA TARENTAISE HEBDO


    « Chapitre après chapitre, Alexandre Dumas se révèle un excellent globe-trotteur avec beaucoup d’esprit. Presque deux siècles plus tard, l’écrivain donne encore envie de suivre sa trace physique et littéraire. »
    Baptiste Savignac, LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ


Extrait du livre

Vous aimerez aussi