Henriette d'Angeville

La Dame du Mont-Blanc

Henriette d'Angeville

Plus de vues

Une femme au sommet du mont Blanc en 1838 ? Après Marie Paradis qui, de son propre aveu, fut "traînée, tirée, portée" par les guides, Henriette d’Angeville est la première femme alpiniste.


Parution :

Thème Montagne
Genre Récit
Format (Taille) 12 x 17 cm
Nombre de pages 304
Nombre d'ilustrations 10
Collection Guérin
Format Petite collection

ISBN 978-2911755972 | Editions Paulsen

Version papier
15,00 €

Résumé

Henriette d’Angeville naît à Lausanne en 1794. À 20 ans, elle tient tête à son confesseur, refuse de renoncer aux bals et aux spectacles et ne se sent « aucune vocation de vivre en cénobite ». Elle lit Voltaire et Rousseau et s’engage sur un chemin qui conduit, vingt-cinq ans plus tard, jusqu’au sommet du mont Blanc. Colette Cosnier a reconstitué la seconde ascension féminine du Toit de l’Europe par une
« lionne des salons », une audacieuse fille des Lumières qui, éblouie par celle du mont Blanc, décide un jour de marcher jusqu’à sa cime.

Colette Cosnier, qui consacra ses recherches aux femmes du XIXe siècle, ne pouvait pas ignorer cette pionnière.
Lui laissant la parole le plus souvent possible, elle reconstitue, à travers son journal lucide et caustique, la vie d’une intrépide qui fit tomber une barrière mentale.

La presse en parle

 

Acrobat

Causette

"La fiancée du Mont-Blanc"

Avril 2019 Lire l'article PDF

Colette Cosnier a enseigné la littérature comparée à l'université de Rennes-II et à l'université du Maine. Elle consacre ses recherches aux femmes du XIXe siècle. Colette Cosnier a notamment publié Marie Bashkirtseff, un portrait sans retouches (Horay, 1985 ; traduit en allemand sous le titre Marie Bashkirtseff. Ich will alles sein. Volk und Welt, 1995), Le silence des filles (Fayard, 2001), Marie Pape-Carpantier (Fayard, 2003), George Sand, en verve (Horay, 2004), Les quatre montagnes de George Sand (Guérin, 2004), Henriette d'Angeville, la dame du Mont-Blanc (Guérin 2006).

Les livres de l'auteur