La dernière fois que j'ai vu le Tibet

Une initiation à la méditation

La dernière fois que j'ai vu le Tibet - Bimal Dey - Éditions Paulsen

Plus de vues

  • La dernière fois que j'ai vu le Tibet - Bimal Dey - Éditions Paulsen

C’est à un chemin de vie que nous convie cet Indien qui s’en est allé au Tibet pour accomplir son destin. C'est peut-être, par-delà les origines et les croyances, le message de vie que nous adresse Bimal Dey.

Parution :

Thème Voyage
Genre Récit
Format (Taille) 13 x 21 cm
Nombre de pages 416
Nombre d'llustrations 0
Collection Démarches
Format Démarches

ISBN 978235221-1280 | Editions Paulsen

Version papier
24,00 €

Résumé


1956. Bimal Dey n’est encore qu’un enfant quand il part sur les routes, sans but précis, mêlé à une foule de vagabonds, de mercantis et de pèlerins bouddhistes dont la rumeur prétend que leur fréquentation amène à un certain degré d’élévation spirituelle. Cette noble quête ne concerne guère encore le gamin qui, le nez au vent et le ventre creux, sent et respire ce grouillement de vie, cette atmosphère de "liberté intoxicante".


C’est alors qu’il rencontre un vieil homme, un lama qui guide des pèlerins sur la route de Lhassa et lui délivre ce message : "Je sais que tu n’es pas heureux, mais tout dans cet univers n’est qu’illusion. N’en dépends pas !" Bimal Dey le retrouvera et suivra ses enseignements.

Extrait

Vidéo

Soirée rencontre SPÉCIALE TIBET du 23 octobre 2015 à la médiathèque de Chamonix

Né le 24 décembre 1940 à Calcutta, Bimal Dey, le "voyageur-né", est un homme multi-facettes. Il est aussi philosophe et autodidacte. Toute sa vie, il voyagera. Il commence son périple à pied à travers le monde en 1956 et visite le Tibet. Il ne croit en aucun dogme, mais "le monde et ses habitants sont (ses) professeurs". Il publie La dernière fois que j’ai vu le Tibet, premier récit de son périple qui obtient un très grand succès en Inde. Il continuera à voyager à vélo ou à pied, avec 2 dollars en poche, et un simple message de paix, d’amitié et d’harmonie. Aujourd’hui, il vit à Évian où il enseigne le Yoga et milite dans de nombreuses associations pour le lien social.