• Nouveauté
Couverture du livre Quand tombent les montagnes

QUAND TOMBENT LES MONTAGNES

Une fable écologique d’une poésie inouïe, signée par le célèbre auteur Tchinguiz Aïtmatov.

Dans les hautes montagnes du Tian Shan, au Kirghizistan, se croisent deux créatures en souffrance : Jaabars, léopard des neiges rejeté par son clan, et Arsène Samantchine, journaliste écœuré par une société dans laquelle il ne se reconnaît plus. Tous deux sont victimes du temps, des circonstances, et otages de leur propre destin. Après avoir tout perdu, Samantchine retourne dans son village natal pour accompagner à la chasse des princes arabes en quête d’un trophée rare : le léopard des neiges. Alors qu’il arpente les cols enneigés, Samantchine va être confronté à une autre légende de ces sommets, l’Éternelle Fiancée. Mais son dernier amour ne marche-t-il pas main dans la main avec la mort ?
Fable écologique aux accents chamaniques, le dernier roman d’Aïtmatov résonne comme un avertissement : quand la nature est à vendre, les montagnes s’effondrent.

Roman traduit du russe (Kirghizistan) par Raphaëlle Pache.

978237502-3389-F
  • Parution : 2 mai 2024
  • Genre : Roman
  • Format : 14 x 21 cm
  • Thématique : Montagne
  • Nombre de pages : 256
  • ISBN : 978237502-3389

Version papier

19,91 €

Version numérique

13,26 €
  • La presse en parle
  • « Le dernier roman d’Aïtmatov est à la fois une ode à son pays natal et une charge contre un monde devenu fou. » Bibliotheksnachrichten
 


    « Un tour de force littéraire qui redonne vie aux mythes des montagnes kirghizes. » Österreichisches
 


    « Un roman poignant écrit dans une langue intemporelle comme un velours ancien. Les légendes naissent comme dans ces pages, à la croisée de plusieurs histoires, et rares sont ceux qui parviennent à les faire exister dans la modernité de notre siècle. Qualifier Aïtmatov de romancier serait une insulte, l’homme est poète. » Norddeutscher Rundfunk
 


    « Le cri d’alerte d’Aïtmatov est sans équivoque : l’homme a perdu mesure et boussole, il est sur le point de détruire la nature ; malgré ses immenses possibilités, il est incapable de vivre en harmonie avec le vivant. » Die Wochenzeitung

Extrait du livre

Vous aimerez aussi