Le Dauphiné Libéré
Le préfacier, Dominique Potard, n'est pas si loin du compte, quand il écrit qu'ils « finiront décimés, cabossés, papas gâteux et toujours une lueur fiévreuse dans le regard, témoins de leur jeunesse incendiaire.»
Octobre 2017