Abyssinie

Abyssinie

Plus de vues

Joël Alessandra
Le carnet de voyage d'un dessinateur de bande dessinée amoureux de l'Afrique de l'Est.

Parution : Octobre 2017

Thème Voyages
Genre Récit
Format (Taille) 193 x 255 mm
Nombre de pages 240
Collection Exploration
Format Album

ISBN 978237502-0340 | Editions Paulsen

Résumé


L’Abyssinie, territoire de la Corne d’Afrique, chevauchant l’Éthiopie, l’Érythrée et le Soudan, a attiré explorateurs et poètes depuis des siècles. Rimbaud, Thesiger, Monfreid, Kessel… Ils ont tous été happés par ses paysages de plaines et de hauts plateaux, et ses promesses d’aventures sur des zones encore vierges de toute civilisation urbaine. Caravaniers et marchands, déambulant sur des territoires occupés par des peuples guerriers, s’installant dans des cités fortifiées au cœur de l’Abyssinie, ethnologues improvisés, écrivains idéalistes, s’alarmant d’une mondialisation dévorante, ils ont inspiré Joël Alessandra tout au long de son parcours.


Composé de gouaches, de dessins à l'encre et de photographies, cet album suit le parcours d'un homme éconduit qui se laisse guider par le souvenir de ses lectures pour voyager de la corne de l'Afrique aux plateaux d'Ethiopie..

Né à Marseille en 1967, Joël Alessandra, diplômé de l’école Boulle, se tourne rapidement vers le dessin et la bande dessinée. Dès le début des années 1990, l’Afrique va devenir une destination régulière lors de collaborations avec les Instituts et les Alliances françaises, mais aussi son principal sujet d’illustration. Il publie Fierté de Fer (2008, Paquet), sur le train Djibouto-Ethiopien ; Retour du Tchad (2010, La Boîte à Bulles), un carnet de voyage sur les traces d’André Gide, nominé au Grand Prix Michelin du Festival international du carnet de voyage de Clermont-Ferrand ; ou encore Errance en mer Rouge (2014, Casterman) prix du meilleur album au festival de BD de Nîmes.