Bêtes de course

Comment le règne animal m'a appris l'endurance

Bêtes de course

Plus de vues

  • Bêtes de course

Depuis l’enfance, Bernd Heinrich court dans la nature et observe les animaux. Devenu un zoologiste reconnu, il rassemble tout ce que le règne animal lui a appris et se lance un défi impossible : gagner une course de 100 kilomètres. Mais pour lui, il n’y a rien d’impossible si l’on sait partir à la poursuite de son antilope, c’est-à-dire de ses rêves. Running the antilope, le best-seller de Bernd Heinrich enfin traduit en français.

Parution :

Thème Course à pied
Genre Récit
Format (Taille) 15 x 21 cm
Nombre de pages 280
Nombre d'ilustrations 0
Collection Guérin
Format Terra Nova

ISBN 978235221-3031 | Éditions Paulsen

Version papier
25,00 €
Version numérique
Informations

Version numérique
En choisissant la version numérique du livre, vous achetez le livre au format ePub. Vous pourrez ensuite le lire sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

14,90 €

Résumé


Depuis son enfance dans les forêts du Nord de l’Allemagne jusqu’aux laboratoires des grandes universités américaines, Bernd Heinrich a étudié avec passion le règne animal. Pour le plaisir de la connaissance, pour l’amour de la nature… et pour la joie de la course. Car ces bêtes, petites ou grandes, à poil, à plume ou à élytres, ont toutes quelque chose à nous apprendre : les oiseaux migrateurs gèrent parfaitement leur nutrition avant leurs grands voyages ; le dromadaire est une mine d’astuces pour survivre à la chaleur ; la cicindèle a besoin de muscles chauds pour atteindre sa vitesse de pointe…


Mais Homo sapiens a un petit truc en plus. Pour chasser l’antilope en l’épuisant à la course, nos lointains ancêtres ont appris à anticiper, à rêver même. Nous avons tous notre « antilope », dit Bernd Heinrich, un but lointain, une proie qu’on rêve de faire nôtre. À 42 ans, il part à la poursuite de son antilope : il veut gagner une course d’endurance, le 100 kilomètres de Chicago. Bernd Heinrich détient toujours le record du monde de sa catégorie sur cette distance.
Traduit de l’anglais par Jean-Philippe Lefief. Illustrations de Bernd Heinrich.

Extrait

 

Vidéo

Soirée rencontre avec le traducteur  :
 

La presse en parle

 

Acrobat

Sud Presse

"Endurance : l'exemple vient des animaux"

aout 2020 Lire l'article PDF

Acrobat

Run Live

Sélection dans les livres de l'été

aout 2020 Lire l'article PDF

Acrobat

LE RÉPUBLICAIN LORRAIN

Autrement dit, Bernd Heinrich cultive d’un côté l’amour et l’admiration de la nature et, de l’autre, le plaisir de la course. Sur longue distance si possible.

Juin 2020 Lire l'article PDF

Professeur émérite à l'université du Vermont, Bernd Heinrich est l’un des plus grands spécialistes de la physiologie des espèces animales et de leurs comportements. De ses recherches, il a tiré de nombreux ouvrages comme Survivre à l’hiver : l’ingéniosité animale ou Mind of the Raven (« Dans l'esprit d'un corbeau ») qui lui a valu la médaille John Burroughs en 2000, qui récompense chaque année un auteur pour son travail remarquable dans le domaine de l'histoire naturelle.
Cet éminent biologiste, né en Allemagne et émigré aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale, est aussi un coureur d’exception qui a longtemps détenu les records américains du 100 km sur piste (07h00’12”) et du 24 heures (252,3 km). Il vit aujourd'hui au cœur d’une forêt du Maine, dans une cabane en bois qu’il a lui-même construite et qui lui sert de poste d'observation de la nature.