Le Tigre de Katmandou

Le Tigre de Katmandou

Plus de vues

  • Le Tigre de Katmandou
L'histoire d'un homme, d'un rêve, d'un hôtel, d'une ville et d'un pays dans les années 1950, celle de Boris Lissanevitch, né à Odessa au début du XXe siècle, qui a ouvert la voie royale du tourisme au Népal. Bienvenue à Katmandou.

Parution :

Thème Explorateurs
Genre Récit
Nombre de pages 200
Collection Guérin
Format Petite collection

ISBN 978235221-2966 | Editions Paulsen

Résumé


Réfugié russe, cadet du tsar, danseur de ballet, chasseur de tigres, entrepreneur opiniâtre, aventurier mondain aux poches percées, buveur invétéré, ce personnage à la Kessel a vraiment existé : il s’agit de Boris Lissanevitch qui, le premier, a ouvert les portes du Népal à l’Occident. Michel Peissel l’a rencontré plusieurs fois dans son palace de ­Katmandou, et il en dresse le portrait


dans un livre qui fait revivre le Népal des années 1950, la décennie pendant laquelle le petit royaume himalayen sortit du Moyen Âge pour s’ouvrir au monde. Ce livre a été publié sous le titre A Tiger for breakfast en 1966. Huit ans après la disparition de l’auteur, il est traduit pour la première fois en français par Béatrice Aguettant.

Extrait