Cent heures de solitude

Cent heures de solitude

Plus de vues

Gaëlle Cavalié
Une jeune alpiniste raconte quatre jours et quatre nuits d’une aventure solitaire devenue lutte pour sa survie.

Parution : Mai 2017

Thème Montagne
Genre Récit
Format (Taille) 120 x 170 mm
Nombre de pages 192
Nombre d'llustrations 0
Collection Guérin
Format Petite collection

ISBN 978235221-2379 | Editions Paulsen

Version papier
12,00 €
Version numérique
Informations

Version numérique
En choisissant la version numérique du livre, vous achetez le livre au format ePub. Vous pourrez ensuite le lire sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

4,99 €
Lire un extrait en version numérique
Télécharger

Résumé


Gaëlle Cavalié, née au pied du mont Blanc, a été gagnée très jeune par la passion de l’alpinisme. Une passion partagée avec des amis, qui la conduit au pied d'un nouveau défi : une ascension solitaire qui l'attire autant qu'elle l'angoisse. Le 12 mai 2013, alors âgée de 21 ans, elle part seule pour l'aiguille Verte, sommet emblématique du massif du Mont-Blanc. Le 17 mai, le temps s'est couvert. Le peloton de gendarmerie de haute montagne lance un appel à témoin suite à la disparition inquiétante d’une jeune alpiniste dans le massif.


Le lendemain, la jeune femme est sauvée in extremis. Repérée par l’hélicoptère des secours, elle est hélitreuillée, à bout de forces et en hypothermie. Elle vient de passer quatre jours et quatre nuits à 4 000 mètres d’altitude, blottie dans un trou de neige tout près du sommet. Gaëlle Cavalié a mis plusieurs années à oser revivre par l’écriture ces heures où s’est jouée sa disparition, puis sa survie. Elle le fait avec une totale sincérité, démontrant heure après heure la mécanique du piège qui s’est refermée sur elle, explorant sans tricher ses ressorts intimes : l’ambition qui l’a guidée et l’angoisse qu’elle a vécue.

Extrait


Vidéo

Jeff Mercier raconte le secours de Gaëlle Cavalié, auteur du nouvel ouvrage Cent heures de solitude, dans la collection Guérin

Gaëlle Cavalié, née au pied du Mont-Blanc, a été gagnée très jeune par la passion de l’alpinisme. Sauvée in extremis après être restée bloquée quatre jours et quatre nuits au sommet de l’aiguille Verte, elle a été amputée de plusieurs orteils, mais elle a repris la marche en montagne et l’escalade. Aujourd’hui, à 25 ans, elle est étudiante en biotechnologie à Marseille. Cent heures de solitude est son premier livre.