Journal de l'ascension du Mont-Blanc

Édition établie par Anne Fauche et Samuel Cordier

Journal de l'ascension du Mont-Blanc - Horace-Bénédict de Saussure - Editions Guérin

Plus de vues

  • Journal de l'ascension du Mont-Blanc - Horace-Bénédict de Saussure - Editions Guérin

Précis, complet, détaillé, ce journal raconte l'histoire d'une conquête...

Parution :

Thème Montagne
Genre Récit
Format (Taille) Numérique ePub
Nombre de pages 200
Nombre d'llustrations 0
Collection Guérin

ISBN 978235221-1112 | Editions Paulsen

* Champs obligatoires

Version numérique
Informations

Version numérique
En choisissant la version numérique du livre, vous achetez le livre au format ePub. Vous pourrez ensuite le lire sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

9,99 €
Lire un extrait en version numérique
Télécharger

Résumé


Alors qu'il passa presque inaperçu à sa parution en 1926, le Journal de Saussure étonne aujourd'hui par sa modernité.
Précis, complet, détaillé, il raconte l'histoire d'une conquête : la troisième ascension du Mont-Blanc à la fin du XVIIIème siècle.
Il permet de suivre la vie quotidienne d'un homme de 47 ans, obsédé par cette cime depuis sa jeunesse.


S'agit-il d'un journal, d'un compte-rendu scientifique, d'un éblouissement esthétique ou d'un rêve d'adolescent ?
Saussure aura mis 26 ans pour concrétiser son rêve, entrepris une dizaine de tentatives infructueuses et mobilisé tout ce que la vallée comporte de bons connaisseurs du massif.

Ce texte, présenté comme le journal d'un savant, est le premier vrai récit d'alpinisme.

Horace-Bénédict de Saussure est né le 17 février 1740 à Conches près de Genève. Après avoir fréquenté le Collège et l'Académie de sa ville natale, il termine ses études avec une thèse sur la chaleur (1759), un sujet qui devait continuer à le passionner de loin en loin et aboutir un jour à la mise au point d'un véritable capteur solaire. Ses études terminées, sa vocation scientifique s'affirme sous l'influence de son oncle maternel Charles Bonnet et du grand physiologiste et naturaliste bernois Albrecht von Haller, qu'il rencontre dès 1758. Passionné par l'altitude, Saussure se rend une première fois à Chamonix en 1760 pour admirer le Mont-Blanc. Rêvant d'en atteindre le sommet, il promet une prime à celui qui en montrera un jour le chemin. En attendant, ses premiers travaux concernent la botanique et la microscopie, puis la glaciologie.
En 1762, il est nommé, à 22 ans, professeur de philosophie à l'académie de Genève, une position qu'il conservera pendant 24 ans.