Couverture de Les Fantômes du Denali de Simon McCartney

Les Fantômes du Denali

Un alpiniste repenti part sur les traces de son passé.

À la fin des années 1970, Simon McCartney, un jeune grimpeur britannique brillant et fanfaron, écume les voies les plus dures des Alpes. Une rencontre dans un bar de Chamonix avec un virtuose californien, Jack Roberts, va changer sa vie – et manquer d’y mettre fin. Un lien se noue entre les deux hommes qui s’envolent pour l’Alaska. Pendant l’été 1978, ils réussissent la première ascension de la face nord du mont Huntington, une voie si dure qu’elle n’a jamais été répétée.
Deux ans plus tard, ils tracent une voie de légende dans la face sud-ouest du Denali (ou McKinley), le plus haut sommet d’Amérique du nord. Mais Simon passe tout près de la mort, et son lien aux montagnes – et à Jack – se dénoue.  Une vie plus tard, le hasard remet Simon face à ce passé refoulé. Dans Les Fantômes du Denali (The Bond), il revisite ses deux ascensions légendaires. À la recherche d’un lien perdu avec Jack. Et avec son propre passé.

Prix : Boardman-Tasker de la littérature de montagne, 2016

Traduit de l’anglais par Charlie Buffet.

978237502-1552-P
  • Parution : Octobre 2022
  • Genre : Récit
  • Format : 11 x 18 cm
  • Thématique : Montagne
  • Nombre de pages : 448
  • ISBN : 978237502-1552

Version papier

11,50 €
  • La presse en parle
  • « Un récit au suspens et au style soutenus, qui nous conduit dans les pas de ces stonemasters hippies, avec leur fraternité, leurs bivouacs improvisés dans la neige, les rations insuffisantes, les gestes fous. Et, à l’approche du sommet, la solitude des cimes peuplée de rêves et de fantômes. »
    Fabrice Drouzy, LIBÉRATION

    « À chaque discussion se forge un nouveau défi. Toujours plus loin, toujours haut, par des voies toujours plus difficiles, comme la face sud-ouest du Denali, au centre de l’Alaska. Grâce aux photos inédites publiées dans ce livre témoignage, le lecteur se rend mieux compte de l’insouciance de ces grimpeurs d’un autre temps. »
    L'EST-ÉCLAIR

    « "Où s’arrêter ?" reste peut-être la grande question de cette histoire de survie. Les Fantômes du Denali se lit finalement comme un recueil de carnets givrés. On pénètre les esprits de cette cordée et le principe d’intensité est tel qu’ils nous deviennent très intimes. »
    Virginie Troussier, MONTAGNES MAGAZINE

    « C’est avec des mots simples et beaucoup d’humilité que l’auteur nous fais revivre ses aventures. À son récit, il mêle également les voix de ceux qui l’ont accompagné, aidé et sauvé. On y découvre ainsi cette solidarité des grimpeurs qui, aux risques de leurs propres vies, se démènent dans les conditions les plus extrêmes pour arracher à la mort leur camarade. Sans fausses pudeurs ni forfanterie, mais avec la sincérité de ceux qui sont allés trop loin pour continuer à tricher, Simon McCartney nous livre un récit poignant d’une amitié désormais perdue. »
    Nicolas H., KAIRN

Extrait du livre

Vous aimerez aussi